BIOSAVE

L'application BioSave destinée aux agriculteurs de l'Afrique de l'Ouest propose de les aider à mettre en place des méthodes agricoles innovantes et écologiques et de leur permettre de vendre leurs produits naturels et de qualité aux populations locales et rurales.

Voir le site de l'éditeur

BIOSAVE App

Proposer une solution technologique pour accompagner, dans les langues locales, les agriculteurs d’Afrique de l’Ouest vers une culture respectueuse de l’environnement.

L'application BioSave destinée aux agriculteurs de l'Afrique de l'Ouest propose de les aider à mettre en place des méthodes agricoles innovantes et écologiques et de leur permettre de vendre leurs produits naturels et de qualité aux populations locales et rurales.

Ce projet est soutenu par l'UNESCO.

Comment rendre accessibles des méthodes agricoles innovantes et écologiques aux agriculteurs d’Afrique de l’Ouest ? Kouassi Kotchi Willy Ramses a résolu ce problème avec une application mobile, disponible en plusieurs dialectes. BioSave App propose un « Bio Market » qui met à la disposition des populations rurales des produits naturels accessibles. Elle offre également un service « Bio Garden » pour former les agriculteurs à des techniques respectueuses de l’environnement. Ces sessions de formations pratiques sur l’agriculture biologique abordent principalement les sujets de fertilisation naturelle à base de produits adaptés à leur région. BioSave App est présent en Côte d’Ivoire, en République Démocratique du Congo, au Togo, au Cameroun.

Créer un cercle vertueux : consommer et produire bio

Amener les agriculteurs à opter pour l’agriculture biologique c’est aussi inciter les populations à consommer bio. Pour relever ce défi, BioSave souhaite ouvrir dans diverses régions pilotes des boutiques afin d’assurer la redistribution des produits bio locaux.

Pour cela, Kouassi Kotchi Willy Ramses cherche à rassembler les acteurs qui œuvrent pour le développement durable. Et si vous participiez à ce projet ?

 

L’histoire de BIOSAVE

Trois étudiants de l’Université de Daloa en Côte d’Ivoire, ont décidé de lancer BIOSAVE, une application mobile destinée aux agriculteurs, leur permettant d’apprendre à fabriquer et utiliser des engrais et insecticides bio à partir de déchets organiques afin de produire avec des méthodes moins coûteuses.

Les trois étudiants proposent une solution alternative à l’usage des produits chimiques dans les champs. 

BioSave propose des recettes d’engrais simples à réaliser à la maison à partir des déchets organiques et montre tout d’abord aux agriculteurs comment trier ces déchets.

Mais les trois jeunes ont fait face à une difficulté majeure étant donné que tous les agriculteurs ne possèdent pas de smartphones.

« Sur 150 personnes, seules 80 en avaient un. C'est pour cela que nous avons aussi pour projet de développer un serveur vocal, disponible sur les portables simples. »

L’application, désormais disponible en français, baoulé et malinké, les langues les plus parlées de la région, a pu être créée grâce à un prix d’environ 1 520 euros remporté en août 2018 par les trois entrepreneurs lors d'un hackaton national, Civagrihack. De plus, ils ont également gagné environ 4 570 euros en remportant le Prix de l'entrepreneur social 2019 de l'opérateur Orange CIen septembre dernier.

Leur projet est très prometteur, étant donné que la Côte d’Ivoire est la première puissance agricole d’Afrique de l’Ouest et que les agriculteurs du pays approvisionnent le marché national mais aussi celui des pays francophones voisins comme le Burkina Faso, le Bénin, le Togo, le Mali et la Guinée.

 

Pour soutenir et financer ce projet
« Ne Passez Pas Cette Publicité » pour gagner des points

Bravo, vous venez de gagner points.

Alors, connectez-vous pour pouvoir faire un don gratuit.

Je m'inscris Je me connecte
Plus tard
Prochaine vidéo dans 6 secondes
×