LPO

La Ligue pour la protection des oiseaux (LPO) est une association de protection de l'environnement française fondée en 1912. À cette époque, elle fut créée pour mettre un terme au massacre du macareux moine en Bretagne, oiseau marin devenu, depuis, son symbole. Elle a été reconnue d’utilité publique en 1986, année où Allain Bougrain Dubourg en devient le président (jusqu'à ce jour). L'association agit pour la biodiversité par la connaissance et la protection des espèces ; le développement et la préservation des espaces ; la sensibilisation et la mobilisation des citoyens ; l’accompagnement des entreprises et des collectivités. Elle compte aujourd'hui plus de 57 000 adhérents, 8 000 bénévoles actifs, 400 salariés sur le territoire national et d'un réseau d'associations locales actives dans 83 départements. La LPO est aujourd'hui la première association de protection de la nature en France.

Voir le site de l'éditeur

Soutenons et finançons le Centre de Soins pour Animaux Sauvages de l'Ile Grande en Bretagne

Ce financement permettra au centre de sauvegarde de L'Ile Grande d’acquérir de la nourriture, du matériel de soin et d’analyse et des médicaments pour ses petits et grands pensionnaires afin de les soigner et les relâcher dans leur milieu naturel une fois rétablis.

 

La Station LPO de l’Ile Grande

Spécialisé dans le sauvetage des oiseaux mazoutés, le centre de soins de l'Ile Grande est situé à Pleumeur-Bodou (Côtes-d'Armor) à 15 km de la réserve naturelle des Sept-Îles. Il a été créé en 1984, après les marées noires du Torrey Canyon, de l'Amoco Cadiz et du Tanio.

Ce centre de soins peut soigner toutes les espèces d’oiseaux sauvages et de petits mammifères, comme les hérissons ou les écureuils.

Il enregistre en moyenne 1000 entrées par an, dont la moitié sont des oiseaux marins, notamment des goélands, guillemots de Troïl, fous de Bassan ou pingouins torda. Il est particulièrement connu pour le nettoyage des oiseaux mazoutés, touchés par des dégazages sauvages ou des relargages d’épaves, lesquelles sont malheureusement nombreuses sur les côtes bretonnes.

Pour ce faire, l’équipe salariée (réduite) travaille avec de très nombreux bénévoles et des volontaires en service civique, désirant s’investir dans la sauvegarde de la faune sauvage en détresse.

 

 

Les autres fonctions de la Station LPO :

  • Lieu d’accueil et d’éducation à l’environnement, elle est la maison de la Réserve naturelle nationale des Sept-Îles. Son musée présente les exceptionnelles richesses naturelles de l'archipel, première réserve ornithologique de France. La station est également le point de départ de nombreuses sorties nature, permettant de découvrir le milieu marin et de sensibiliser le public à sa préservation.
  • Elle est aussi le siège du personnel de la réserve naturelle des Sept-Iles dont la LPO est gestionnaire. L’association s’applique ainsi à préserver sur le terrain les richesses naturelles de cet espace protégé, et à mieux le connaître grâce à de nombreux suivis scientifiques..

 

 

La LPO (Ligue pour la Protection des Oiseaux) :

Forte d'un siècle d'engagement avec plus de 64 000 adhérents, 8 000 bénévoles actifs, 550 salariés sur le territoire national et d'un réseau d'associations locales actives dans toute la France, la LPO est aujourd'hui la première association de protection de la nature en France.

Elle œuvre au quotidien pour la protection des espèces, la préservation des espaces et pour l'éducation et la sensibilisation à l'environnement.

Elle est le partenaire officiel en France du réseau Bird Life International (120 représentants et près de 2,8 millions d'adhérents dans le monde).

Pour soutenir et financer ce projet
« Ne Passez Pas Cette Publicité » pour gagner des points

Bravo, vous venez de gagner points.

Alors, connectez-vous pour pouvoir faire un don gratuit.

Je m'inscris Je me connecte
Plus tard
Prochaine vidéo dans 6 secondes
×