Expédition 7eContinent

L’Expédition 7e Continent est une association à but non lucratif présidée créée en 2010 par le navigateur et explorateur, Patrick Deixonne, à la suite de sa traversée de l’Atlantique à la rame en solitaire en 2009 entre Dakar et Cayenne. Durant cette traversé le navigateur découvre la pollution par les déchets plastiques au cœur même de l’océan. Ce choc va le motiver pour explorer les océans et témoigner sur cette réalité trop éloignée du regard des hommes. C'est pourquoi il crée cette association et lui donne pour mission d'explorer les océans afin de :

  • Comprendre et réduire la pollution plastique pour préserver la planète,
  • Faire connaître plus en détail l’ampleur de cette pollution
  • Médiatiser leur progression dans les gyres.
Grâce à ses partenaires, l'association combine savoir-faire scientifiques, pédagogiques, médiatiques structurées, autour d’un engagement commun par l’action et les solutions.

Voir le site de l'éditeur

Ce projet est archivé.

Mieux comprendre les effets de la pollution plastique dans les océans avec l'ONG 7ème Continent

Mieux comprendre les effets de la pollution plastique dans les océans.

7EME CONTINENT est la première expédition scientifique française dans le gyre de l’Atlantique Sud.

Chaque année, plus de 220 millions de tonnes de plastique sont produites. Une fois abandonnés dans l'océan, ces plastiques sont érodés et réduit en très petits fragments appelés micro-plastiques. Selon l'UNESCO, ces derniers causeraient la mort de plus d'un million d'oiseaux marins et de plus de 100 000 mammifères marins chaque année, se retrouvant même désormais dans nos assiettes.


L’ONG Expédition 7e Continent prépare la mission « Atlantys » à bord de son porte drapeau la goélette « 7e Continent » actuellement amarrée à Sète. Cette mission, véritable expédition scientifique, débutera en octobre et devra mener un équipage de scientifiques dans le gyre océanique de l’Atlantique Sud, zone de forte concentration en micro et nano plastiques. La goélette « 7e Continent » accueille notamment un laboratoire qui permet de traiter des prélèvements dans des conditions optimales. Les échantillons prélevés selon un schéma complexe visent à cartographier la plastification de l’ensemble du gyre sur toute la colonne d’eau, ils seront ensuite analysés à terre. Les scientifiques de la mission proviennent d’une dizaine de laboratoires différents dont le CNRS et spécialistes dans divers domaines (chimie, biologie, océanographie, physique).

Cette mission s’inscrit dans la continuité des expéditions précédentes qui ont permis d’aboutir à des résultats innovants traduits par la publication d’articles scientifiques attestant notamment de la présence de métaux lourds dans les prélèvements effectués dans le gyre de l’Atlantique Nord (expédition de 2015).

C’est bien là l’objectif d’Expédition 7e Continent, comprendre les effets de la pollution plastique sur l’équilibre des écosystèmes marins mais aussi sur notre santé. Les expéditions scientifiques d’Expédition 7e Continent permettent de faire progresser la compréhension globale du phénomène de plastification des océans.
C’est pour cela qu’encore cette année, la Goélette partira à la rencontre du public lors d’une tournée de sensibilisation sur la côte Atlantique en juin et juillet de Bayonne à Brest et se rendra dans le gyre de l’Atlantique Sud en octobre pour une mission de 4 mois. Cela sera la première mission scientifique Française dans ce gyre.

Expédition 7e Continent et la pollution plastique.
L’Association Expédition 7e continent a pour objet, dans un cadre non lucratif, de mettre en place tous les moyens humains, financiers, techniques et matériels nécessaires pour la réalisation des expéditions en mer destinées à approfondir les recherches sur la pollution marine, ou effectuer de nouvelles études relatives à l’écosystème marin et à analyser l’impact de la pollution plastique sur les populations marines.

Cette fondation s'est créée en réponse à l'une des conséquences majeures de la pollution : de véritables océans de plastique se sont formés dans plusieurs parties de la planète depuis un peu moins d'un siècle. Une montagne de déchets plastiques s'est notamment formée entre le Japon et les Etats-Unis, formant le désormais célèbre septième continent, un océan entier de plastique.

 

Expédition 7e Continent se développe ainsi autour de plusieurs objectifs, se déployant en plusieurs axes de lutte : un volet scientifique pour analyser les déchets plastiques, des actions en mer pour agir directement et nettoyer les océans, un volet de sensibilisation et d'actions pédagogiques pour communiquer au plus grand nombre sur les conséquences de la pollution et les bons gestes à adopter pour sauver la planète.

Pour soutenir et financer ce projet
« Ne Passez Pas Cette Publicité » pour gagner des points