LPO

La Ligue pour la protection des oiseaux (LPO) est une association de protection de l'environnement française fondée en 1912. À cette époque, elle fut créée pour mettre un terme au massacre du macareux moine en Bretagne, oiseau marin devenu, depuis, son symbole. Elle a été reconnue d’utilité publique en 1986, année où Allain Bougrain Dubourg en devient le président (jusqu'à ce jour). L'association agit pour la biodiversité par la connaissance et la protection des espèces ; le développement et la préservation des espaces ; la sensibilisation et la mobilisation des citoyens ; l’accompagnement des entreprises et des collectivités. Elle compte aujourd'hui plus de 57 000 adhérents, 8 000 bénévoles actifs, 400 salariés sur le territoire national et d'un réseau d'associations locales actives dans 83 départements. La LPO est aujourd'hui la première association de protection de la nature en France.

Voir le site de l'éditeur

Ce projet est archivé.

Soutenons les centres de sauvegarde de la faune sauvage LPO

Recueillir les animaux sauvages en détresse, les soigner et les relâcher dans leur milieu naturel une fois rétablis.

Ce financement permettra à tous les centres de sauvegarde de la LPO d’acquérir de la nourriture, du matériel de soin et d’analyse et des médicaments pour ces petits et grands pensionnaires.

Pour faire face au nombre croissant d'oiseaux victimes des effets nocifs des activités humaines, la LPO a créé sept Centres de Sauvegarde, à l’Ile-Grande, Clermont-Ferrand, Buoux, Audenge, Castres, Rosenwiller, et Villeveyrac.

Le volume d’animaux pris en charge par ces sept centres de sauvegarde a considérablement augmenté ces dernières années, notamment à cause du changement climatique. Ces structures de soins réglementées assurent également un rôle de veille sanitaire, de formation et de sensibilisation du public aux problèmes de cohabitation avec la faune sauvage.

Les centres LPO prennent en charge plus de 16 000 à 17 000 animaux par an. 80% sont des oiseaux, le reste étant des mammifères, des reptiles et amphibiens et une majorité d’espèces protégées.

Les centres de sauvegarde LPO sont adhérents du réseau "Centres de soins faune sauvage".

 

Bilan 2020

16 052 animaux accueillis et 26 000 cas de détresse ou de médiation ont été traités par les centres LPO.

12 747 sont des oiseaux (32.2% de passereaux, 20.7% d’hirondelles et martinets, 15.9% de rapaces,  9.4 % d’oiseaux marins et d’eau…), 3 237 des mammifères (70% de hérissons, 11.2% de chiroptères…), 57 des reptiles (27% de Cistudes d’Europe…) et 11 des amphibiens.

La LPO (Ligue pour la Protection des Oiseaux) :

Forte d'un siècle d'engagement avec plus de 60 000 adhérents, 8 000 bénévoles actifs, 550 salariés sur le territoire national et d'un réseau d'associations locales actives dans toute la France, la LPO est aujourd'hui la première association de protection de la nature en France.

Elle œuvre au quotidien pour la protection des espèces, la préservation des espaces et pour l'éducation et la sensibilisation à l'environnement.

Elle est le partenaire officiel en France du réseau Bird Life International (120 représentants et près de 2,8 millions d'adhérents dans le monde).

 

 

Pour soutenir et financer ce projet
« Ne Passez Pas Cette Publicité » pour gagner des points