HELLO PLANET

Hello Planet est une plateforme vidéo qui permet de sensibiliser et d'éduquer sur les enjeux de la planète tout en permettant de financer des projets d'ONG.

Voir le site de l'éditeur

Une alimentation uniquement biologique et locale possible en 2050, par Léa abonnée Hello Planet

Se nourrir seulement de produits biologiques et locaux peut paraître utopique, aussi bien en raison de l’influence des grandes exploitations pratiquant l’agriculture intensive que du plus faible rendement de l’agriculture biologique. Cependant, selon une étude scientifique du CNRS parue en juin 2021, il s’agit d’un objectif réalisable : la population européenne pourrait parvenir à se nourrir uniquement de produits biologiques et locaux en 2050. Pour cela, une transformation profonde du système agricole et alimentaire, ainsi qu’une évolution de notre mode de consommation sont indispensables.

Un retour aux circuits courts et à la polyculture

Cette transformation devra d’abord passer par une réimplantation d’exploitations agricoles à taille humaine dans les territoires. C’est la solution pour permettre à chacun de trouver un circuit court proche de chez soi. De même, la polyculture, c’est-à-dire la pratique de cultures différentes dans un même espace, est une solution pour favoriser l’autonomie des territoires. Elle permettrait notamment d’installer les élevages à proximité des terres agricoles pour nourrir les animaux avec du fourrage produit sur place plutôt qu’avec du soja importé, comme c’est souvent le cas actuellement. En effet, l’import de soja pour nourrir les animaux d’élevage est polluant car il est transporté sur de longues distances et sa production contribue à la déforestation.

Pour autant, une autonomie totale des territoires n’est pas envisageable. Sachant que chaque territoire a des particularités qui favorisent certaines cultures, seule une coopération entre territoires pourrait offrir une diversité de produits alimentaires suffisante pour les consommateurs.

Chacun à un rôle à jouer dans la transition alimentaire

Transformer le système agricole et alimentaire pour le rendre plus respectueux de l’environnement et de la santé humaine n’est pas seulement la responsabilité des décideurs et des agriculteurs : nous avons tous un rôle à jouer. En modifiant notre façon de consommer, nous pouvons influencer la production agricole, qui s’adaptera à la demande.

Ainsi, il existe plusieurs solutions pour rendre notre régime alimentaire plus durable. Premièrement, réduire la part de viande et de produits laitiers dans notre alimentation : ils ont une empreinte écologique bien plus élevée que les produits végétaux, notamment à cause de la quantité d’eau très importante nécessaire pour les produire. Ensuite, consommer davantage de légumes et de céréales que de viande et de produits laitiers permettrait de produire de manière moins intensive et faciliterait donc l’agriculture biologique. Enfin, nous pouvons renforcer les circuits courts déjà existants en consommant davantage de produits locaux, à la fois pour réduire la pollution liée au transport des produits alimentaires et pour soutenir les producteurs locaux.

Cette transformation du système agricole et alimentaire est déjà en cours : nous assistons ces dernières années au développement d’initiatives locales pour une agriculture plus durable, par exemple avec l’agriculture urbaine et les micro-fermes.

 

Léa, abonnée Hello Planet

Visualisez cette annonce pour continuer à gagner des points