HELLO PLANET

Hello Planet est une plateforme vidéo qui permet de sensibiliser et d'éduquer sur les enjeux de la planète tout en permettant de financer des projets d'ONG.

Voir le site de l'éditeur

Léa Choue, la vulgarisatrice féministe engagée pour la nature

Qui est Léa Choue ?

Étudiante en sciences sociales, Léa est une jeune femme de 28 ans qui est très engagée pour l'égalité des genres et l’environnement. Ayant commencé en tant que blogueuse mode et beauté, elle a, peu à peu, commencé à s'intéresser aux comportements sociaux, aux préjugés et aux problématiques qui touchent les femmes ou l’environnement. 

Elle possède désormais deux chaînes YouTube nommées “ Et si c’était faux “ et "Dans ta tête”. La première chaîne propose des contenus variés sur les relations, la sexualité ou encore sur l'acceptation de soi. La deuxième chaîne, plus récente, publie des contenus plus tournés sur les neurosciences. Son but est alors de vulgariser des concepts de sciences sociales. Ayant également mené des études de psychologie, elle évoque des concepts psychologiques utiles et accessibles à tous. Léa Choue parvient à proposer des contenus éducatifs, déculpabilisants et pertinents. Ainsi, elle propose des vidéos qui prennent appui sur des auteur·es emblématiques des sciences sociales, comme Bourdieu ou Durkheim. 

 

Son premier combat, lutter en faveur des femmes et de l’égalité des genres :

Dans son interview 100% planète, Léa Choue nous explique qu’elle a grandi dans un milieu sujet au patriarcat et au machisme. Elle a, alors, intériorisé ces concepts discriminants pour les femmes, jusqu’au jour où elle s’est rapprochée des sciences sociales, et notamment de la psychologie. Ainsi, à travers ses études, et son expérience de vie, elle est devenue une fervente défenseuse des droits des femmes.

 

 

Le féminisme est alors devenu “Le nerf de la guerre” comme elle l’indique dans son interview. Elle y apporte une grande importance et tente de partager son savoir au quotidien. Ainsi, elle stipule que son premier combat se concentre sur son entourage. Il est important pour elle de lutter contre le sexisme intériorisé et banalisé. Puis dans un second temps, elle étend ce combat à sa communauté et à ses abonné·es.

L’importance de la protection de la planète et de l’engagement :

Léa Choue a toujours été très sensible à la nature et aux animaux. Elle évoque une certaine passion pour les fourmis par exemple ! Elle semble toujours avoir eu conscience de l’importance de la protection de la faune.

Son combat s’est, peu à peu, étendu en grandissant. Désormais, c’est une femme complètement engagée dans la préservation de l’environnement. Comme elle peut le stipuler dans son interview, ce combat permet davantage de préserver l’espèce humaine que la planète, puisqu’elle considère que la planète reprendra ses droits un jour ou l’autre.

Ainsi, elle a commencé à adopter un régime végétarien il y a 5 ans. Une belle entrée en matière pour venir en aide à la nature et protéger les animaux des violences de l’élevage industriel.

Elle s’est d’ailleurs engagée auprès d’On est prêt, cette association partenaire qui lutte pour la préservation des animaux sauvages en France, également partenaire avec Hello Planet.

De manière générale, elle explique qu’elle mène deux fois par mois des actions solidaires en rapport avec le social. Animée par cette problématique, elle apprécie faire du terrain, rencontrer de nouvelles personnes et venir en aide à autrui. 

La compréhension du poids du capital social et économique, une nécessité : 

Léa Choue lutte quotidiennement contre l’idée que chaque individu est seul maître de son destin. Bien évidemment, beaucoup de nos actions dépendent de notre bon vouloir, mais comme elle le dit, chacun·e possède un “sac à dos” chargé de poids sociaux qui diffère d’un individu à l’autre. En effet notre classe sociale, nos origines génétiques, notre couleur de peau ou encore notre genre définissent notre champ des possibles dès notre naissance.

Le but ici n’est pas de se dire que nous sommes soumis·es intégralement à ces critères sociaux. Mais cela permet de se déculpabiliser et de comprendre que nous n’avons pas tou·te·s les mêmes chances. Ainsi, elle permet de nous réconforter, car n’est-il pas anxiogène de se dire que sa réussite ne dépend que de soi ? Chaque personne n’a pas la même distance pour atteindre le même objectif. 

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à regarder sa vidéo sur l’anxiété provoquée par l’idée commune du développement personnel. Cette vidéo, remplie de bienveillance, nous réconforte et nous déculpabilise, ce qui permet de mieux nous accepter, et d'être plus tolérant·e envers nous-même. De plus, Léa Choue nous fait rendre compte qu'il n'y pas qu'un seul modèle de réussite.

Son message d’espoir :

"Il faut réussir à prendre du recul, et vivre l'instant présent " et "arrêter de vivre dans le futur".

Léa Choue met un point d'honneur à vivre le moment présent. Que l’on traverse une période difficile ou heureuse, elle insiste sur le fait qu’il faut prendre le temps de comprendre ce que l’on ressent et de vivre au maximum dans le présent. 

Elle indique ainsi qu’il ne faut pas se rendre anxieu·x·s·e du futur. Par exemple, la cause environnementale est en déclin et cela peut nous provoquer de l’éco-anxiété. Or, stresser pour des faits futurs nous fait passer à côté de notre présent.

À trop remettre le bonheur plus tard, il se peut qu’on y échappe totalement. Elle recommande alors de profiter de chaque instant, peu importe l’émotion qu’il nous apporte. Ainsi, au lieu d'être anxieu·x·s·e sur la fin du monde, elle propose de lutter en faveur de l’environnement par des petits gestes du quotidien. D’une certaine façon, elle recommande de vivre et de ne pas rêver de sa vie.

 

Lauriane Canard.

Visualisez cette annonce pour continuer à gagner des points