HELLO PLANET

Hello Planet est une plateforme vidéo qui permet de sensibiliser et d'éduquer sur les enjeux de la planète tout en permettant de financer des projets d'ONG.

Voir le site de l'éditeur

Florent Pagny

Nous avons rencontré Florent Pagny, un chanteur qui a choisi de s'éloigner de la scène médiatique française pour vivre dans son ranch en Patagonie. Il s’y épanouit dans l’élevage et la culture de ses terres. Il revient régulièrement en France pour des tournages, comme celui de l'émission The Voice actuellement diffusée sur TF1.

Un mode de vie plus sain « on consomme essentiellement ce qu’on produit »

Dans son ranch en Argentine, Florent Pagny profite d’une vie au plus proche de la nature. Entre potager et élevage de bétail, ce quotidien en quasi autarcie a été une véritable révélation pour le chanteur : « entre les réserves d'énergie, les batteries où tu mets que des LED et tu ne laisses pas tout allumé et les réserves de flotte, t'apprends à vivre ».

Une vie d’agriculteur, loin des grandes villes, qui semble combler l’interprète d’Ailleurs land. Toutefois, il tire la sonnette d’alarme quant à nos habitudes de consommation. Dans le respect de son souhait d'une vie en autarcie, un puit alimente en eau son ranch argentin. Cela lui a permis de prendre conscience de l’importance de préserver une telle ressource. Il s’inquiète donc en constatant notre recours massif à l'eau potable lorsqu'elle n'est pas nécessaire : « il faut être super vigilant, on ne se rend pas compte de ce qui est en train de se passer sur l'eau… c'est pas parce qu'il pleut que nos nappes phréatiques se remplissent ! ».

Un éleveur vegan-friendly ?

Bien qu’il pratique l’élevage de bétail, le chanteur reconnait que c’est une activité qui nécessite beaucoup d’eau, de culture et d’espace. Il nous confie être conscient de la nécessité de réduire notre consommation de viande. Pour préserver les ressources, mais également pour obtenir de la nourriture de meilleur qualité, nous devrions donc manger plus diversifié. Sans être végétarien lui-même, le chanteur reconnait la richesse des saveurs offertes par les plats vegans. Il raconte : « Je me suis retrouvé à manger des vrais burgers super bons avec pas une goutte de viande, donc ils réussissent à reconstituer un hamburger avec ton steak haché qui n'est pas du tout du steak mais qui a un goût de steak. »

S’il condamne les actions extrêmes de certains vegans comme l’attaque de boucheries, Florent Pagny se révèle donc être un allié de la cause, vantant la diversité de cette cuisine.

 

L’écologie et ses nouveaux défis

« Je pense que l'humanité est un booster de tout ce qui est en train de se passer au niveau du climat […] qu'on y soit ou pas elle a toujours ses courbes quoi, ses montées, ses descentes et ses changements climatiques. »

Sans nier l’effet néfaste de nos pratiques de consommation sur l’environnement, celles-ci ne feraient qu’accélérer des conséquences qui se seraient produites de toute manière. De son ranch, l’artiste porte donc un regard détaché sur les enjeux auxquels nous sommes confrontés. Omniprésence des ondes, pollution plastique, accumulation des déchets... Autant de problématiques actuelles et futures pour lesquelles Florent Pagny tient à s’excuser auprès des jeunes générations.

Visualisez cette annonce pour continuer à gagner des points