HELLO PLANET

Hello Planet est une plateforme vidéo qui permet de sensibiliser et d'éduquer sur les enjeux de la planète tout en permettant de financer des projets d'ONG.

Voir le site de l'éditeur

Qu’est ce que le slow travel ?

Directement inspiré du mouvement slow life, initié en Italie dans les années 1980, le slow travel propose une idée simple : ralentir lors de nos voyages. Derrière ce concept simple se cachent de nombreux bienfaits : pour la planète, pour soi et pour les autres. Mais voyager lentement, qu’est-ce que ça veut dire ?

Prendre le temps de la découverte

Le slow travel est catégorique : pour mieux voyager, il faut ralentir le rythme. À contre-pied des vacances au pas de course pour « tout voir et ne rien rater », cette approche nous incite à ne pas se presser. Concrètement, on évite de multiplier les visites, les activités : exit les emplois du temps surchargés. Au contraire, on se réserve des journées entières sans autre contrainte que celle de prendre son temps. Flâner dans les rues, comprendre les habitudes locales, s’attarder lors d’une rencontre, observer patiemment pour s’imprégner des ambiances : tout cela permet de vivre une expérience plus riche. Et c’est toute la promesse du slow travel !

Se concentrer sur l’essentiel

Est-ce que visiter 5 villes d’Europe en 2 semaines est vraiment une bonne idée ? Le slow traveler vous répondra par la négative. À l’inverse, il vous conseillera de découvrir sereinement un endroit, en prenant le temps de s’immerger dans les lieux. Pour profiter de l’instant présent, il faut bouger le moins possible. Alors, on se concentre sur l’essentiel. Choisissez une ville, ou une région seulement, et consacrez-y du temps : c’est la deuxième proposition du slow travel.

 

Choisir la proximité

Dans sa recherche de simplicité, le slow travel incite à voyager proche de chez nous. Au lieu de s’échapper au bout du monde chaque été, l’idée est de prendre le temps de découvrir en profondeur une région ou un pays voisin. Nous avons la chance de vivre dans un pays incroyablement riche et varié, qui se trouve lui-même au cœur de l’Europe, un magnifique terrain d’aventures ! Volcans, chaînes de montagnes, villes millénaires, fleuves sauvages et canyons escarpés… tant de lieux méconnus nous attendent chez nos voisins. Alors, profitons-en !

Voir « sur les traces du Vison d’Europe », minisérie de la LPO

 

Opter pour la mobilité douce

Très logiquement, le slow travel n’aime pas les gros moteurs. Alors, on remet en question l’avion et la voiture et on considère des modes de déplacements doux : le vélo, le kayak, le cheval, la marche… Se déplacer à petits pas permet d’observer sereinement autour de nous, d’apprécier les lumières et de profiter de petites haltes au milieu du chemin. En France, d’innombrables possibilités existent : traverser les haut plateaux du Jura à pied, arpenter les Cévennes à dos d’âne, descendre le Tarn en canoë…

Être attentif à son environnement

slow travel c'est quoi

Le slow travel, finalement, encourage à éveiller sa conscience écologique. En ralentissant, on est disponible pour observer autour de soi. C’est le temps long qui permet de s’immerger dans un milieu, de mieux comprendre sa faune, sa flore, et les écosystèmes qui nous entourent. Et on le sait, se reconnecter à notre environnement est primordial pour contribuer à sa préservation ! Alors, le slow travel nous pousse à la patience, à la simplicité et à l’observation.

 

 

Bien sûr, il y a mille et une manières de voyager : mais autant choisir une voie qui est bénéfique pour la planète et pour notre équilibre personnel. Alors, longue vie au slow travel !

 

Visualisez cette annonce pour continuer à gagner des points