HELLO PLANET

Hello Planet est une plateforme vidéo qui permet de sensibiliser et d'éduquer sur les enjeux de la planète tout en permettant de financer des projets d'ONG.

Voir le site de l'éditeur

Lucie Lucas engagée pour la planète

Nous avons rencontré Lucie Lucas pour discuter cinéma et pollution. L’actrice vedette de la série Clem fait de l’écologie son cheval de bataille lors de ses interventions.

Elle tient d'ailleurs une ferme maraîchage bio dans laquelle elle est en train de construire un tiers lieu expérimental écologiste et humaniste. Retrouvez-la prochainement dans la saison 11 de CLEM sur TF1 !

Une vie au vert

Lucie Lucas est très engagée pour vivre de manière plus écoresponsable. Elle a quitté Paris pour emménager avec sa famille dans la micro ferme en permaculture qu’ils ont fait construire. Elle nous explique ce besoin de « regagner en autonomie, faire notre énergie, faire notre nourriture, savoir comment ça se fait, comment ça marche : le cycle de l'eau, le cycle de la vie tout simplement voilà… On avait envie d'expérimenter ça ensemble. »

L’actrice, qui a été sensibilisée très jeune par les image de Yann Arthus-Bertrand, souhaite transmettre ses valeurs à ses enfants. Ce nouveau mode de vie leur est donc apparu comme une évidence. Elle se réjouit de vivre au rythme des saisons et de ses nombreux avantages, comme redécouvrir la saveur des légumes.

Pour vivre en accord avec ses principes au quotidien, elle nous raconte : « je me pose la question pour chaque chose que je consomme quel impact ça a vraiment ? […] Qu'est ce que ça coûte vraiment à la planète, aux humains, à tout le monde en fait ? »

Lucie Lucas actrice engagée

Pourquoi la pollution dans l’industrie du cinéma en particulier?

Lucie Lucas actrice permaculture

 

L'impact carbone de l'industrie audiovisuelle dans le monde, représente un million de tonnes de CO2 sur une seule année. Un chiffre inconcevable pour l’actrice qui milite pour sensibiliser son milieu professionnel. Elle souhaiterait voir l’industrie audiovisuelle faire un effort pour limiter son empreinte carbone.

D’autant plus que, contrairement à d’autres secteurs, celui-ci bénéficie d’une large exposition pour faire passer ses messages. Une position privilégiée pour sensibiliser le public à l’environnement. Elle nous explique : « la vidéo, c'est un média qui a un pouvoir d'influence énorme donc il faut vraiment que l'industrie audiovisuelle s'empare du thème de l'écologie. »

Un engagement social et solidaire

En plus de son mode de vie écoresponsable, Lucie Lucas s’engage dans l’humanitaire. Elle est la marraine de l’association Hama, qui accueille les migrants à Asnières. Ils apportent un soutien logistique à ces personnes, les aidant à trouver un logement, du travail, et avec les démarches administratives.

Un engagement important pour l’actrice qui s’attend à voir le nombre de réfugiés climatiques augmenter de manière inévitable. Elle souhaite à ce propos faire passer un message de bienveillance : « la nature elle nous montre que la diversité ça rend un écosystème solide et fiable, et donc il ne faut pas avoir peur de la diversité ».

Lucie Lucas engagement social solidaire

Un conseil pour les jeunes ?

L’actrice de la série Clem a su toucher un public jeune, qui s’est identifié au personnage et a grandi avec elle. Lorsque nous lui demandons son conseil pour les nouvelles générations qui grandissent avec les problématiques écologiques que nous connaissons actuellement, elle tient à leur dire :  « On a l'impression que ça n'avance pas mais en fait ça avance, et ce que je conseille c'est vraiment, au moment où t’y crois plus : regarde derrière toi, retourne-toi, regarde le chemin que t’a parcouru. »

Visualisez cette annonce pour continuer à gagner des points